Littérature et poésie
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Conte zen sur la confiance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 06/04/2011
Age : 67

MessageSujet: Conte zen sur la confiance    Mer 28 Déc - 0:09:26




Conte zen sur la confiance


Tirant une petite charrette, Kwai Chang et Ho-Fong, deux jeunes prêtres d’une quinzaine d’années du temple Shaolin, se dirigeaient vers le village, lorsqu'un vieillard, sur le bord de la route, les interpella :

- « Bonjour, jeunes prêtres. Où allez-vous donc ? »

- « Nous allons acheter à manger pour notre temple », répondit Kwai Chang.

- « Ah… je suis bien content que les prêtres aient de l’argent en ces temps difficiles… Mais j’ai entendu dire qu’il y avait des bandits sur la route principale. Il serait bien plus sage d’emprunter la petite route au pied de la colline. »

Le vieillard paraissait digne de confiance… Alors Kwai Chang répondit :

- « Merci, vénérable monsieur. Nous suivrons votre conseil. »

Et c’est ce qu’ils firent…


Mais, alors qu’ils avaient quitté la route principale et traversaient un bois, soudain, des voleurs sortirent des fourrés et se jetèrent sur eux.

- « Attendez, on vient du monastère. Arrêtez ! », cria Kwai Chang.

Cela ne les arrêta pas et ils se firent copieusement rosser, puis piller…

De retour au monastère Shaolin, les deux jeunes prêtres racontèrent leur mésaventure à maître Kan.

- « Ils ont pris notre argent, notre charrette, nos vêtements. Tout ce qui avait de la valeur », expliqua Kwai Chang.

- « Sauf ce qui est irremplaçable… », répondit maître Kan. « Vos vies. »

Ho-Fong intervint :

- « Nous nous sommes faits avoir, nous avons fait confiance à un étranger. »

Kwai Chang ajouta :

- « C’était un vieil homme avec un doux visage et de bonnes manières… »

- « Apportez-leur des vêtements ! » ordonna maître Kan, puis, se tournant vers Ho-Fong, il lui demanda :

- « Ho-Fong, quelle leçon as-tu tirée de cette mésaventure ? »

- « Ne jamais croire un étranger. »

Puis, se tournant vers Kwai Chang :

- « Kwai Chang, quelle leçon as-tu tirée de cette mésaventure ? »

- « Se préparer à l’imprévu. »

Alors, se retournant vers Ho-Fong, maître Kan lui dit :

- « Ho-Fong, demain matin, quand tu te seras reposé, tu quitteras le temple. »

- « Quand puis-je revenir, maître Kan ? »

- « Chez nous, jamais. »

Sans un mot, Ho-Fong s’inclina respectueusement devant maître Kan, puis, après un regard d’adieu à Kwai Chang, quitta la pièce.

Maître Kan s’adressa alors à Kwai Chang :

- « Es-tu troublé à propos de ton ami Ho-Fong ? »

- « Je ne comprends pas pourquoi il doit partir et moi pas... », répondit Kwai Chang, « alors que je suis autant responsable d’avoir cru le vieil homme. »

- « Nous ne punissons pas la confiance. Si en construisant une maison un charpentier plante un clou et que celui-ci se tord, le charpentier ne fera-t-il plus confiance aux autres clous et arrêtera-t-il de construire sa maison ? »

- « Nous devons donc donner notre confiance… même si l’existence du mal nous est souvent rappelée ? »

- « Combats le mal par la force. Mais soutiens la bonté de l’homme par la confiance. De cette façon, nous sommes préparés au mal, mais nous encourageons le bien. »

- « Et ce bien, c’est la récompense de notre confiance ? »

- « Lorsqu’on se bat pour un idéal, on ne recherche pas de récompense. Cependant, la confiance apporte parfois une magnifique récompense, plus formidable encore que le bien. »

- « Qu’est-ce que c’est, qui soit ainsi plus grand que le bien ? » demanda, intrigué, Kwai Chang.

Alors, maître Kan répondit :

« L’AMOUR. »

Et il se retira, laissant Kwai Chang méditer cette Perle de Sagesse…

_________________
Etre soi-même permet de se respecter et quand on se respect, on respecte généralement les autres
Revenir en haut Aller en bas
http://ecrivainsenherbe.forumactif.com
 
Conte zen sur la confiance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de Korrigans/Conte breton
» Cendrillon/Conte de Charles Perrault
» Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)
» "Le conte de l'autre et Amon"
» 21ème Festival Interculturel du Conte, à Chiny (de jour)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ecrivainsenherbe.forumactif.com :: VOS ECRITS :: Un peu de tout ( accessible aux invités) :: Contes-
Sauter vers: